EELV salue le rapport sur le coût du nucléaire: levons le voile de l’opacité!
Partager

 

EELV se félicite de la publication du rapport sur les coûts de la filière nucléaire de la commission d’enquête parlementaire présidée par le député socialiste François Brottes, et dont le rapporteur est le député écologiste Denis Baupin.

 

Alors que les écologistes attendent la concrétisation dans la loi sur la transition énergétique des engagements du Président de la République de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production électrique, ce rapport permet de prendre la mesure du coût du nucléaire et des incertitudes qu’il fait peser pour nos finances et notre avenir.

 

Coût d’exploitation, mur d’investissement, amélioration de la sûreté, érosion de la rentabilité, coût croissant de l’EPR, la dérive croissante des coûts du nucléaire est enfin reconnue officiellement.

 

Plus grave encore, ce rapport démontre qu’au-delà des coûts croissants les incertitudes restent nombreuses sur les coûts véritables, exposant le contribuable à des prix potentiellement prohibitifs. Sur le démantèlement, dont personne ne connaît le vrai coût, le rapport démontre que les devis sont globalement sous estimés. Les coûts véritables du traitement et de l’enfouissement des déchets sont tout aussi incertains.

 

Enfin, la commission s’est penchée sur la question du risque : en cas d’accident nucléaire, les conséquences peuvent être désastreuses en terme de vies humaines, et le coût économique se chiffre en centaines de milliards d’euros. C’est pourtant l’Etat et donc le contribuable qui supporte la quasi-intégralité du risque puisque la responsabilité d’EDF est plafonnée.

 

Pour toutes ces raisons, nous appuyons avec force la recommandation sur la gouvernance : l’Etat est en effet le seul a pouvoir correctement gérer ce changement d’époque pour le nucléaire et doit être pleinement aux manettes pour piloter la transition écologique.

 

Europe Ecologie Les Verts rappelle que la sortie du nucléaire est la seule solution réellement sûre et peu coûteuse à terme. C’est l’aboutissement d’une transition énergétique ambitieuse, complète et réussie.

 

Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux