CIGEO et loi de transition énergétique : il n’y aura pas de passage en force
Partager

Les écologistes accueillent avec soulagement l’annonce du retrait de l’article du projet de loi transition énergétique qui prévoyait de démarrer par décret l’enfouissement des déchets radioactifs dans le cadre du projet CIGEO.

Cet ajout en douce, postérieur à la conférence de presse de la ministre de l’écologie, avait ému et mobilisé les associations et les écologistes pour qui un tel sujet ne peut être escamoté et doit faire l’objet d’un débat devant le Parlement, comme le stipulent les conclusions du débat citoyen sur le sujet, et d’une loi spécifique à la gestion des déchets radioactifs.

Les écologistes resteront vigilants tout au long de l’examen du texte.

Gouvernance du nucléaire, non-prolongation des centrales au-dessus de 40 ans, financement des énergies renouvelables et de la rénovation thermique… EELV espère vivement que les débats parlementaires permettront d’amender le texte pour muscler les dispositifs et leurs financements pour une vraie transition énergétique créatrice d’emplois et répondant au défi du changement climatique.

Julien Bayou et Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux