Pic de pollution à Toulouse : la com’ de la préfecture et de la mairie critiquée
Partager

Alors que l’épisode de pollution qui a touché Toulouse et la Haute-Garonne est terminé, mardi 27 février 2018, vient le temps des questions.

Et depuis plusieurs jours, la préfecture de Haute-Garonne, la mairie de Toulouse et Toulouse métropole, se voient reprochées leur communication auprès du grand public, jugée par certains citoyens et certains élus comme ayant été, si ce n’est défaillante, pour le moins pas à la hauteur de l’enjeu.

lire en ligne