Vente de l’espace Croix-Baragnon : les Verts veulent avoir voix au chapitre
Partager

Antoine Maurice, président du groupe Toulouse Vert Demain, dans l’opposition municipale vient d’écrire au maire, Jean-Luc Moudenc, au sujet du cahier des charges et de l’état d’avancement de l’appel à projets lancé par la municipalité dans le cadre de la vente de l’espace Croix-Baragnon.

18 investisseurs potentiels

« J’ai pris bonne note des informations données par Monsieur Grass lors du dernier conseil, quant à l’examen des 20 dossiers déposés par 18 investisseurs potentiels, souligne-t-il. Bien que le cahier des charges diffusé par la municipalité ne mentionne aucune exigence quant au maintien d’une vocation culturelle pour ce lieu, je prends acte de la volonté affichée par votre majorité de porter une attention particulière à la qualité du programme retenu, et de respecter les conditions du legs de Théodore Ozenne. Dans cette perspective, et formant un vœu de transparence dans le processus de décision, je souhaiterais que l’opposition municipale puisse apporter une contribution. Je vous fais donc part de mon souhait de voir des élus de l’opposition municipale participer aux travaux de la commission appelée à se réunir très prochainement pour examiner les offres déposées. Un collectif d’opposants à la vente, qui a réuni près de 4 000 signatures sur une pétition, continue de contester le choix de la municipalité. Nous aurions souhaité que la Ville de Toulouse, la Région et l’État s’unissent en toute intelligence, afin de maintenir le centre culturel Croix-Baragnon, véritable institution dans le paysage culturel régional à la place qu’il occupe depuis 1966″, regrettent-ils, en dénonçant « une politique court-termiste ».

Ils ont aussi alerté la préfecture, que d’aucuns disent très réservée sur la cession, mais aussi le ministère de la Culture, pour tenter de sauver ce qui peut l’être.

lire l’article en ligne