Municipales 2020 : Sereins, les écologistes avancent
Partager

Un article de paru dans La Tribune Toulouse le 07/06/2019. A lire sur le site

Extraits :

Se rassembler autour de l’écologie
Autre point de satisfaction, ce même sondage a aussi étudié les principales préoccupations des Toulousains à l’aube de ce scrutin qui s’annonce plus que jamais indécis. En plus de la question des transports collectifs, c’est bien la protection de l’environnement qui arrive en tête des sujets qui vont le plus compter pour les électeurs.
« Aujourd’hui, nous lançons un grand appel à toutes les forces de gauche pour se rassembler. L’écologie est même au dessus de la droite, de la gauche et des anciens clivages qui ont pu exister auparavant. L’écologie est donc le nouveau pôle autour duquel une alternative à la politique menée par Jean-Luc Moudenc à Toulouse est possible », a lancé Antoine Maurice, président du groupe Toulouse Vert Demain, lors d’une prise de parole au QG local de son parti à Toulouse, jeudi 6 juin.
L’occasion pour lui d’appeler toutes les forces citoyennes, associatives et politiques à rejoindre le processus lancé par son partenaire, le collectif Archipel Citoyen qui réunit 800 membres dans la Ville rose. Ce collectif veut élaborer une liste de 69 noms de la manière suivante : un tiers de personnes tirées au sort parmi une liste de citoyens et deux tiers de personnes nommées après une « primaire » sur leur plateforme en ligne, où les habitants de la métropole toulousaine à partir de 16 ans peuvent voter pour désigner les membres de cette liste.

Tirage au sort et primaire en ligne
Dès lors, l’antenne toulousaine d’Europe Écologie Les Verts a accepté le principe et a présenté jeudi 6 juin ses 12 candidats pour cette primaire numérique, dont Antoine Maurice. Mais le parti écologiste pourrait se retrouver avec moins de membres sur la liste finale.
« Nous nous concentrons d’abord sur l’élaboration de notre projet commun, avant d’établir une équipe selon le processus élaboré par le collectif Archipel Citoyen. Et de cette équipe sortira notre tête de liste pour les municipales à Toulouse en mars 2020, mais elle ne sera pas tirée au sort », tient à faire savoir Antoine Maurice.
Par ailleurs, le collectif Archipel Citoyen vient de lancer une campagne de dons en ligne en vue de ce scrutin et espère récolter environ 100 000 euros. « Les grands partis dépensent trois à cinq fois plus », ajoute le collectif. Une nouvelle manière de se démarquer.