Présidentielle 2007
Partager

Le renouveau ou la mort. Tel pourrait être le constat du score catastrophique de Dominique Voynet lors du premier tour de la présidentielle de 2007. Alors que 5 ans plus tôt Toulouse s’était démarqué en votant bien plus écologiste que la moyenne nationale (8,52% contre 5,25%), lors de la débâcle de 2007 la Ville Rose vote -ou plutôt ne vote pas- pour la candidate écologiste de façon similaire au reste du pays (1,76% à Toulouse -soit 3482voix)- contre 1,57% au niveau national).

Cette catastrophe n’est pas compensée par le score de José Bové (qui rejoint Europe Ecologie pour les Européennes de 2009), son score toulousain étant à peine supérieur avec 1,93% (3813 voix).